Transformation de la matière

Des compétences à forte valeur ajoutée

Une filière née du besoin de sous-traitance des grands groupes

À l'origine, la filière transformation de la matière est née du besoin de sous-traitance des grands groupes de télécommunications qui recherchaient des savoir-faire pointus en :

  • Mécanique de précision ;
  • Menuiserie industrielle ;
  • Plasturgie ;
  • Tôlerie fine.

Ces savoir-faire étant de plus en plus demandés, les entreprises ont su s’adapter à de nouveaux domaines porteurs tels que : la cosmétique, l’agriculture, l’automobile ou encore le secteur de la défense.

emplois

Principalement concentrées sur les espaces d’activités de Pégase, Beg Ar C’hra et Kerbiquet, certaines entreprises de la filière sont reconnues au niveau national voir international : Prolann, UCN Meca, I2P, Thereco …

Grâce à des formations de qualité proposées localement, les entreprises de la filière bénéficient d'une main d'oeuvre locale qualifiée.